Carnet de voyages d'une dinde

Taupo et Rotorua

Rédigé par Adrian - -

Yahou ! Comme je suis toujours aussi nul pour tenir un blog ! Nous sommes à la fin de ma cinquième semaine en Nouvelle-Zélande et je n'ai écris que deux billets... Allez, en voilà un troisième vite fait parce qu'il est 22h30 et que quand même, faut dormir !

Dans les Terres du Milieu

Ça fait deux semaines que j'ai quitté Auckland, la grande ville du pays, et que j'ai commencé à réellement arpenter les Terres du Milieu. Pour les quelques uns qui ne suivent pas, les Terres du Milieu c'est le nom de la zone géographique dans laquelle se déroule l'action du Seigneur des Anneaux. Et vous n'êtes peut-être pas sans savoir que c'est en Nouvelle-Zélande qu'ont été tournés les films du même nom (ainsi que les trois bouses inspirées du Hobbit, mais ça j'évite d'en parler sinon ça me colle des plaques rouges partout sur le corps).

Bon, sans plus attendre, un spoiler infâme de ce que j'ai fait y a pas longtemps :

Non, merci ! Nous n'acceptons plus de visiteurs, qu'ils soient amis ou de simples relations !

Yep ! Je suis allé à Hobbiton, l'activité la plus touristo-touristique que j'ai faite jusqu'à maintenant mais c'était cool ! Y a quelques photos sur mon espace dédié.

Mais reprenons les choses dans l'ordre. Depuis mon dernier billet, j'ai fait un petit tour de quelques volcans à Auckland, puis je suis arrivé à Taupo où je suis encore pour quelques heures. Je suis allé voir les Huka Falls en vélo. Je me suis un peu baladé mais la ville est petite et il a surtout fait un bon temps de chiottes pendant quasiment deux semaines. C'est con parce qu'il y a plein de trucs à faire dans le coin, mais bon. J'ai beaucoup regardé le très beau et très grand lac Taupo. D'ailleurs, ce lac, le plus grand de Nouvelle-Zélande, est tout simplement situé dans... la caldéra d'un volcan ! Une caldéra d'environ 600m², donc, ça fait quand même du bon volcan.

Huka Falls, Taupo

Le week-end dernier j'ai tenté très très fort d'aller faire le Tongariro Northern Circuit, parait-il un magnifique circuit de montagne au sud de Taupo, recommandé par plein de gens, et j'ai évidemment échoué. Les deux raisons principales sont la météo merdique qui rendait le parcours assez technique (d'autant que nous sommes encore hors saison, c'est le printemps ici) et mon incapacité à conduire un véhicule motorisé, qui fait que je dépends des transports en commun, et que en l'occurrence, y en avait pas.

Les montagnes du Tongariro, derrière le lac Taupo

Voyage dans un œuf pourri

Bref, du coup, j'ai changé mes plans et je suis allé à Rotorua. La particularité de cette charmante petite ville ? L'odeur d'œuf pourri qui y règne. En fait, c'est l'odeur du soufre, et c'est loin d'être aussi désagréable qu'un œuf vieux de 2 mois, ou pire, qu'un œuf qu'on vient de mélanger à du Coca Cola chaud (Alyse comprendra). Et ça présente quelques avantages, comme vous allez le lire dans quelques instants...

Il y avait au musée local une expo assez intéressante sur Rembrandt (avec uniquement des copies, notamment des restaurations numériques), mais également une expo sur Walter Bakkenes, un peintre local manifestement pas du tout connu mais dont j'ai apprécié une partie du travail. Après tant d'efforts, je suis allé me plonger dans les onsen locaux, des bains d'eau très chaude (entre 38 et 42°) et pleine de souffre puisqu'elle vient directement des sources volcaniques sous-jacentes. Entre vous et moi, passer deux heures dans des bains d'eau chaude, en plein air, au bord d'un lac, avec une colonie de mouettes à deux mètres, c'était particulièrement agréable !

Le musée de Rotorua (anciennement des bains publics)

Le lendemain, je suis allé faire du rafting dans les Waitomo Caves, des grottes creusées par la rivière Waitomo. Et c'était super cool ! J'ai fait une descente en rappel à travers un trou dans le sol. Mon vertige n'était pas très content mais j'ai réussi à le distraire grâce à la très sympathique jeune femme qui nous accompagnait... :-° Après ça, j'ai nagé dans l'eau glacée de la rivière, j'ai regardé les vers luisants qui forment au plafond une sorte de voie lactée somptueuse, et j'ai fini en faisant de l'escalade à travers les chutes de la rivière. J'ai pas de photo mais normalement, un couple qui a fait l'aventure avec moi devrait m'envoyer celles faites par les animatrices. Je compte sur eux parce qu'il y en a deux-trois qui valent le coup.

Après une soupe bien chaude, je suis allé visiter Hobbiton donc. C'est le lieu où l'équipe de Peter Jackson a tourné les scènes de la Comté dans les films du Seigneur des Anneaux. Initialement, ils n'avaient fait que du temporaire, et ils ont tout démonté après coup. Et puis, chance, Jackson a refait trois films avec des petits hommes au pieds poilus dedans. Ayant bien flairé le filon touristique du site, ils ont remonté tous les décors de Hobbitbourg (le nom français) avec des matériaux à long terme, et ils ont monté une superbe infrastructure touristique avec bus, guides, encadrement strict et boutique à la sortie. Mais c'était quand même sacrément cool de trainer dans ces décors !

Dans le prochain épisode...

Je quitte Taupo demain, pour me diriger vers le Tongariro, la chaine de montagnes de l'autre côté du lac Taupo. Je ne vais pas faire le Northern Circuit ni le très fameux Tongariro Alpine Crossing, mais j'irai faire des randos moins connues mais m'a-t-on dit tout aussi magnifiques. Verdict dans quelques jours ! Après le week-end, je prends un bus pour Wellington, la deuxième grande ville de Nouvelle-Zélande, tout au sud de l'île du nord. J'y reste une semaine, après quoi, en théorie, je décollerai pour la petite ville de Queenstown, au sud de l'île du sud, avec au programme des randos, des randos et des randos !

#1 Tata a dit :

Alors plus rien....

#2 Alyse a dit :

Miam ! L'oeuf dans le coca bouillant <3

Les commentaires sont fermés.